affiche du film Complexe du castor, Le

Complexe du castor, Le

Beaver, The


Genre : Drame
Année de production : 2009
Pays d'origine : CaseyFed
Durée : 90 min
Production : cheap generic cipro without prescription,
Scénariste : 30595
Musique : Marcelo Zarvos
Montage : Lynzee Klingman
Casting : cheap generic cipro without prescription,

Synopsis :

cheap generic cipro without prescription,

Le trailer

cheap generic cipro without prescription,

Les critiques à propos de ce film

Critique du film "Le complexe du castor"

Note:

Il s’agit d’un film dramatique de type psychologique, dont la fin est tragique, mais comprenant quand même quelques scènes d’humour. Les thèmes développés sont la dépression, la schizophrénie, le transfert de la personnalité et des sentiments, l’importance de la famille.

« The beaver » est un film tout en simplicité, décrivant le malaise d’un père de famille et de ses proches. Il déborde d’émotions, transmises au spectateur via les performances des acteurs, et plus précisément Mel Gibson qui interprète très bien un homme dépressif. Face à lui, Jodie Foster est tout aussi émouvante, dans le rôle d’une mère de famille qui ne pense qu’au bien de ses enfants, et tente d’aider tant bien que mal son mari qui s’enfonce dans la maladie.

A travers son film, la réalisatrice, Jodie Foster elle-même, démontre au public que la volonté est très importante pour s’en sortir en cas de dépression, et que la famille et les proches sont importants pour aider les malades en général.

Ce qui est dommage dans « The beaver », c’est que Jodie Foster explique les conséquences de la dépression de son personnage principal, comment il va tenter de s’en sortir… mais pas les causes de la maladie. Il est également à déplorer que le film se centre un peu sur le point de vue du fils aîné, au lieu de développer encore un peu plus la vie du père.

Par ailleurs, le film est très émouvant mais plein d’humour, malgré certaines scènes plutôt tragiques. Et dans l’ensemble, « The beaver » est vraiment très intéressant, car axé sur la psychologie des personnages.

Pour conclure, je dirais que « The beaver » est un film destiné aux adultes avant tout et aux fans incontestables de Mel Gibson.