Le Jack Bauer du pauvre

Rien de bien palpitant dans ce film, dans lequel Michael Douglas et Kiefer Sutherland se débattent dans l’entourage du président des Etats-Unis, afin de faire échouer l’infâme complot ayant pour but final l’assassinat de celui-ci. Les acteurs ont beau y mettre toute leur bonne volonté (et tout leur talent), mais la sauce ne prend pas, et après moins d’une heure de film, on a déja compris qu’on s’ennuiera jusqu’au bout. Le scénario, outre son aspect prévisible, n’est pas crédible une seule seconde. C’est une variable qui revient souvent dans les productions hollywoodiennes, mais ce défaut est généralement contrebalancé par une réalisation adaptée, qui permet de se prendre au jeu et de "rentrer" dans le film. Ici, le film tente d’une part de se donner une apparence de crédibilité, et d’autre part, les situations dans lesquelles se retrouvent les personnages sont plus invraisemblables les unes que les autres. Autant d’éléments qui font que l’on n’y croit pas une seule seconde, et que l’on s’ennuie ferme, même lorsque surgissent les rares rebondissements du scénario.