Critique du film "The priest"

« Priest » est un film où se mêlent plusieurs genres : horreur, science-fiction et action. Il relate la guerre entre les êtres humains et les vampires. Les thèmes sont l’église et son influence, la vengeance et l’abstinence.

Les décors d’après apocalypse sont réussis et accrocheurs, et les paysages désertiques font même penser à des films de western. De plus, les cascades et combats à motos dans le désert sont impressionnants.

Notons dans ce film que les vampires sont présentés de manière très différente par rapport aux autres films : ils ressemblent fortement à des animaux monstrueux, et vivent en ruche. Cela change le spectateur qui avait l’habitude de voir des vampires à apparence humaine. L’univers de « Priest » est donc original dans l’ensemble, mêlant les différents styles et techniques : cascades, traversées du désert à motos, vampires originaux, cité technologique, dictature du clergé…

Quant aux acteurs, ils ne brillent pas par leur performance, sont donc moyens dans l’ensemble. En outre, certaines scènes sont tirées en longueur ou inutiles, ce qui est bien dommage et ralentit la cadence du film, tout en diminuant son intérêt. Par contre, une des premières scènes du film aurait pu être plus détaillée, afin de permettre une meilleure compréhension de la suite.

Pour le message transmis par le réalisateur, il s’agit de l’influence de la religion dans la vie privée de certaines personnes, ainsi que le renoncement pour une cause que l’on croit juste.

Par conséquent, il s’agit d’un film destiné à un public plutôt jeune en général.