Critique du film "Trust"

Il s’agit d’un film de type dramatique et psychologique, dénonçant les dérives et dangers d’internet (prédateurs sexuels) et de la communication en ligne. Les thèmes développés sont également l’adolescence, la confiance et l’abus de confiance.

Le film débute par une conversation on line entre une adolescente de 14 ans et un adolescent. L’écran est alors assailli par les messages et textos qu’ils s’envoient sur le net… pour suivre l’évolution de leur relation. Le suspense est présent dès le début, même si le spectateur se doute un peu de la suite.

Cette thématique, bien que déjà exploitée dans plusieurs autres films, est ici traitée de manière très sobre. En effet, le film n’est pas centré sur le drame en lui-même, mais plutôt sur les conséquences que l’évènement aura au niveau familial et psychologique. Ce qui est très intéressant, c’est l’évolution des personnages (l’adolescente « victime ») ainsi que l’évolution des relations : père-fille, fille-agresseur…

En ce qui concerne le casting, la jeune comédienne interprétant le rôle principal, Liana Liberato, est époustouflante : elle livre très sincèrement les émotions diverses par lesquelles son personnage passe… Quant au rôle du père, interprété par Clive Owen, est également assez troublant.

A travers son film, le réalisateur attire donc l’attention des téléspectateurs sur l’importance de la vigilance par rapport aux enfants et adolescents qui consultent l’Internet. Il montre les dangers réels et potentiels des nouvelles technologies, et appelle le téléspectateur à avoir beaucoup de recul et de prudence par rapport à l’évolution de la communication.

En conséquence, « Trust » est un film dont la thématique n’est certes pas nouvelle, mais développée et traitée différemment, ce qui en fait tout son intérêt. Il s’agit d’un film destiné à un public adulte.