Avis aux amateur d’épouvante !

Il s’agit du 4e volet de la série des films « Scream », dont l’histoire très connue tourne autour d’un tueur en série portant un masque de fantôme et une cape noire. Les thèmes de ce nouveau volet sont la célébrité, l’ambition, la jalousie et la famille.

Le message que veut faire passer le réalisateur, à travers « Scream 4 », est qu’actuellement, il ne faut pas faire grand-chose pour être célèbre, que tout est rendu très facilement public, et même en direct via les caméras et réseaux sociaux. En effet, l’internet et les ordinateurs ont pris une très grande importance dans la vie de nombreuses personnes actuellement.

Il est ici question de jeunes en quête de célébrité, profitant du business occasionné autour des films d’horreur qu’ils adorent, et remettant en cause les autres films « Scream ». Nombreuses sont aussi les allusions aux autres films d’épouvante, dont entre autres « Saw 4 ».

Dans « Scream 4 », on voit le procédé d’un film dans un autre film. En effet, les héros regardent un film d’horreur dénommé « Stab », qui est du même style que « Scream » et qui en reprend les massacres. Le message qu’exprime ainsi le réalisateur est qu’un original est toujours mieux fait qu’une copie. En effet, ce 4e volet tend fort vers une certaine parodie, et fait penser aux films « Scary movie », ce qui est dommage. Il y a donc beaucoup d’ironie, et cela remplace les sensations d’horreur que le spectateur aurait voulu éprouver en allant voir une telle production.

En bref, pour un quatrième épisode, il est plutôt réussi.