film dramatique

Il s’agit d’un thriller de type dramatique, qui commence par une romance, puis évolue vers l’étrange monde du clonage thérapeutique et du don d’organes, qui deviennent les thèmes centraux du film. Sont également développés, comme autres thèmes, l’amour, la manipulation et le sacrifice.

« Never let me go » est un film très étrange, mais ne contenant pas d’effets spéciaux comme on aurait pu s’y attendre. Il y est décrit une situation terrible, pourtant de manière calme tout le long du film. Il n’est pas précurseur en matière d’idées sur le clonage et le don d’organes, mais est cependant très intéressant de par la manière dont tout ceci est présenté.

En effet, tout commence par une jeune femme qui se remémore son enfance, et qui revient en arrière par l’intermédiaire de flash back. Très vite, le ton est donné et l’intrigue est dévoilée, mais cela n’ôte en rien l’intérêt du film dont le but est de montrer le conditionnement, dès l’enfance, que l’on peut imposer à des êtres humains, qui ne remettront pas en question ce qu’on leur a inculqué depuis si longtemps, et qu’ils ont intégré comme étant la vérité, la réalité.

Le spectateur comprend également la monstruosité que peuvent engendrer les progrès technologiques, et les dangers qu’ils peuvent également représenter. En effet, entre de bonnes mains, le progrès est à accueillir comme une chose merveilleuse, mais il sera à craindre énormément si les nouvelles découvertes sont utilisées à mauvais escient.

En ce qui concerne les acteurs, Carey Mulligan a été bien choisie pour faire transparaître le désespoir et la résignation de son personnage. Les deux autres acteurs, Keira Knigthley et Andrew Garfield, jouent également de manière simple, sans en faire trop, ce qui rend l’ensemble du film très crédible.

Les paysages dans lesquels ont été tournés le film sont simples mais beaux, apportant une certaine tranquillité, voire de la relaxation, et donnent ainsi le ton au film.

En bref, « Never let me go » apportera de la déception aux fans de grandes actions et d’effets spéciaux, mais plaira à un public adulte et mature.