film sur le syndicalisme

Il s’agit d’une comédie française dont l’action se déroule en 1977 et 1978, mettant en avant l’opposition entre deux milieux sociaux, à savoir les prolétaires (classe ouvrière avec ses revendications sociales) et la bourgeoisie (patronat).

Les thèmes sont le syndicalisme, l’ascension sociale et les conditions de la femme dans la société des années ’70. Le message transmis par le réalisateur est que les femmes sont aussi compétentes que les hommes à la tête d’une entreprise et qu’avec leur approche différente, elles peuvent même obtenir de meilleurs résultats.

La distribution de « Potiche » est d’une grande qualité. On redécouvre avec plaisir Catherine Deneuve, jouant à merveille le rôle de la potiche, à savoir la femme bourgeoise au foyer, qui n’est là que pour satisfaire son mari et tenir le ménage. Vient ensuite Fabrice Luchini, que l’on découvre dans le rôle du mari méprisant, sans oublier la prestation discrète mais intéressante de Gérard Depardieu, que l’on retrouve à nouveau dans le rôle d’un homme sensible, ce qu’il fait très bien passer à l’écran.

Par ailleurs, la musique est de grande qualité : les chansons diffusées tout le long du film sont judicieusement choisies en fonction des scènes dans lesquelles elles apparaissent, et rendent agréable la vision du film dans son ensemble. Notons aussi la présence régulière d’une touche d’humour dans le ton de l’époque, qui n’est donc ni vulgaire, ni omniprésent.

En conclusion, « Potiche » est un film divertissant de bonne qualité, qui se laisse regarder autant en famille qu’entre amis, et attirant tout public, de tout âge.