La Sciences des rêves

J’avais pourtant adoré "Eternal sunshine of the spotless mind" du même Michel Gondry et en entendant tant de bien sur "La Science des rêves", je pensais ne pas être déçue. Tel ne fut pas le cas.

Certes, le jeu des comédiens est bon et ils semblent vraiment impliqués dans ce film ; le film est un trésor d’originalité et de poésie, et les décors sont fabuleux. Hélas, je me suis ennuyée comme c’est pas croyable !

Cette oscillation entre rêve et réalité (au début séduisante), ce fouilli et ce délire constant fatiguent. A la longue, ça en devient lourd. Le film souffre des lacunes de son scénario, presqu’inexistant. De plus, les émotions des personnages m’ont laissée complètement indiférente.

Mieux construit, ça aurait pû être un chef d’oeuvre ...

Ange D.