Dans l’arrière cuisine du crime

Estomago est un film aux atours modestes qui parvient à bien valoriser un scénario sympathique grâce à un montage en parallèle de deux époques de la vie du personnage principal. Si les thèmes du crime et de la prison sont régulièrement mis à l’honneur dans le cinéma brésilien (Carandiru, Cidade de Deus), il est moins évident de le voir traiter sous l’angle de la gastronomie et à travers un personnage un peu simplet. Cette approche plutôt terrienne donne tout son cachet au film qui prend par moment des accents rabelaisiens. Bien interprété et filmé sans détour, Estomago, un brin moqueur, parvient à divertir sans occulter les traits les plus effrayants de la société brésilienne.