Quand j’étais chanteur

Si je devais résumer l’histoire de ce film en une phrase ce serait "l’histoire de trois personnages qui ne savent pas ou plus se rencontrer et qui ne savent pas ou plus se séparer.." Une rencontre entre une belle jeune femme, en souffrance, mère d’un petit garçon qu’elle ne sait pas vraiment aimer et d’un chanteur sur le retour, divorcé mais pas vraiment séparé de sa femme qui l’aime toujours et qui est restée son impressario.Une ou deux générations les séparent.Ils sont aimentés l’un par l’autre mais leur histoire n’est pas possible. Cette jeune femme fascinée malgré elle par cet homme qui pourrait être son père ou son grand-père et qui joue le rôle en même temps d’une maitresse pour un soir, d’une fille,d’une soeur,d’une mère...Chacun cherche sa place et ne la trouve pas.Tous les personnages sont décalés. Ce sont des relations impossibles où se mêlent avec justesse l’amour, l’amitié,la tendresse, la compassion.Tout est en demi-teintes, en suggestions en expressions de visages en timbres de voix sur un fond de musique"chansons de bals populaires" très agréable. Un Gérard Depardieu plein de douceur,de nuances comme on le voit trop rarement et une Cécile de France très juste dans son rôle de femme qui ne sait pas se situer dans ce mélange subtil d’ attirance-répulsion.C’est un très beau film qui ne comporte aucune scène choquante.Depardieu vieillit très bien, du moins... dans sa façon de jouer.... C’est vraiment un film à voir....En plus on se sent bercé par de très belles chansons des années 60 et autres ...

C.D.