Plutôt tiède...

J’ai été un peu déçue de It’s a Free World. Le concept de départ semblait alléchant, mais ce qu’il en ressort n’est, pour ma part, pas assez réaliste. L’histoire manque de ressorts par moments, est limite thriller à d’autres. Avec une héroïne que je trouve peu convaincante tant en mère éplorée qu’en bourreau de clandestins chevauchant sa super moto et menant les hommes à la baguette (c’est too much et ça ne colle à aucune réalité). Il y a beaucoup de clichés...Finalement d’autres personnages secondaires se révèlent beaucoup plus subtils bien que nettement moins étoffés.

Le scénario a une progression que j’ai trouvée assez linéaire et bancale (on ne voit jamais les ouvriers clandestins, on est assujeti au point de vue de l’héroïne). Le dernier Ken Loach m’aura donc laissée assez tiède bien que le fait de dénoncer la perversité du système qui pousse des êtres humains démunis à en exploiter d’autres plus démunis, tout en laissant les premiers pouvoir penser que c’est ’mieux que rien’ pour ces derniers soit une bonne chose.