Caramel de Nadine Labaki

On s’invite dans la vie d’une poignée de femmes aussi différentes que bouleversantes.

Chacune d’elles est sur le point de traverser un moment important de son existence.

Tout les oppose et pourtant toutes partagent le même désir, celui d’être aimé d’une façon ou d’une autre. Un film sous la réserve qui suggère plus qu’il ne dévoile, traitant de thèmes actuels et réels dans un pays où la liberté est limitée.

Un endroit les réunit, un salon de beauté dont l’enseigne extérieure est ballotante reflétant déjà la fragilité des personnes qui y travaillent.

Entre une petite épilation, une coloration ton sur ton et les doutes permanents de ces femmes, on nous dépeint une histoire avec beaucoup de tendresse et d’humour.

Un joli hommage à la femme d’ici et d’ailleurs.