No man’s land

Alors que l’asphalte fume encore (merci Stuntman Mike), Robert Rodriguez, le double de Tarantino (en moins bien !), débarque à son tour avec son grindhouse movie : « PLANET TERROR ».

Introduis par la bande-annonce de « Machete » (Danny Trejo rules), on peut y voir une note d’intention claire et nette (je n’irai quand même pas jusqu’a dire sans bavure :) : messieurs les amoureux de la délicatesse et de la finesse passez votre chemin, on vous aura prévenu ! Ici, ça tire, ça mord, ça explose sans état d’âme.

Le thème du zombie (ou plus précisément de l’infecté) permet à Rodriguez de nous balancer le film le plus décomplexé qu’une salle de cinoche n’ait eu l’occasion d’accueillir depuis un sacré bout de temps. On peut reprocher beaucoup de choses au réalisateur de Spy kids (?) mais le gringo s’améliore de film en film et il vise juste lorsqu’il s’agit de divertir ! L’hommage est sincère, donc réussi. C’est bien simple, dès les premières notes de synthés on se croirait chez Carpenter !

N’oublions pas le casting de malade (c’est le cas de le dire !) : des stars de séries branchés (Rose McGowan, Freddy Rodriguez, Naveen Andrews) aux acteurs qu’on croyait perdus à jamais (Jeff Fahey et Michael Biehn) en passant par des guests qui font plaisir (Tom Savini et Bruce Willis) et d’autres moins (Fergie des Black Eyed Peas). Mention spéciale au couple de médecins : Marley Shelton et Josh Brolin.

Bien sûr, il ne s’agit pas du film de l’année. Mais si vous chercher une bande d’exploitation bourrés d’idées, ce film ne vous décevra pas. Le tout est de savoir où est-ce qu’on met les pieds (oups c’était quoi ça ?)...