Pirates Des Caraibes 3

Pirates des Caraibes 3 porte le sous-titre Jusqu’au bout du monde. Si une chose est bien a bout, c’est sans doute cette serie produite par l’inevitable Jerry Bruckheimer.

Le dernier episode met en effet plus que jamais l’accent sur les effets speciaux et le spectaculaire, au detriment du scenario. L’histoire, loin de la fraicheur du premier opus - et dans une moindre mesure (deja) du deuxieme - est tordue a souhait, parfois a la limite du comprehensible. Les scenes surrealistes sont presentes en nombre mais, loin de plonger le spectateur dans l’univers decale de l’histoire, elles se succedent dans une confusion indescriptible et ne permettent a aucun instant d’accrocher aux aventures des heros.

Il est vrai que les scenaristes ont eu la lourde tache de denouer dans le film toutes les enigmes entrouvertes par les deux premiers volets, la fameuse boussole de Jack et le pere de Will Turner notamment. Mais rajouter une couche abstraite sur le tout n’etait sans doute pas le moyen d’y parvenir avec succes.

Le bateau de Pirates des Caraibes est semble-t-il bel et bien coule.

Il reste a sauver de la noyade un excellent casting - comment ne pas mentionner la splendide Keira Knightley et le dejante Jack Sparrow ? - une realisation correcte et la pointe d’humour habituelle de la serie. Mais que l’on ne s’y trompe pas, le film vaut juste la peine d’une bonne soiree tele avec les enfants.