Das Leben der Anderen

1989, la Surete d’Etat de la RDA tient ses citoyens a l’oeil. Des milliers d’agents de la securite sont charges d’espionner les activites subvsersives des allemands de l’Est. Lorsque l’on ecrit des pieces de theatre dans ce contexte, cela donne rapidement matiere a investigation.

Georges Dreyman et sa compagne, l’actrice Christa-Maria Sieland sont places sur ecoute et etroitement surveilles par l’agent Wiesler, en charge de verifier que les agissements des artistes restent dans la lignee de la doctine du parti. Mais Wiesler, decouvrant la vie des autres, va lui aussi s’eprendre de liberte...

Dans le registre de Good Bye Lenin, Das Leben der Anderen nous offre une vision un peu romantique de la vie en Allemagne de l’Est au temps de la Guerre Froide. Le film est cependant tres bien realise et tient le spectateur en haleine jusqu’au denoument. Les relations entre les personnages sont tres travaillees et tranchent avec le manicheisme officiel de l’ex-republique communiste.

Un film touchant et intelligent, a voir absolument pour les amateurs du genre.