Bandidas

Pour aller voir ce film, il faut : Ne pas avoir de préjugés sur Luc Besson, Aimer les ravissantes Salma et Penélope ,Ne pas s’attendre à un PUR western et surtout ... ne pas espérer sortir de ce film plus intelligent !

L’épopée d’une pauvre fermière et d’une riche fille à papa devenue orpheline pillant des banques pour donner l’argent aux pauvres. Du dé jas vu, non ? Et bien oui, le film est véritable contrefaçon de Zorro avec les pirouettes, le cheval intelligent, et j’en passe.

Cependant, le film se laisse regarder, et il y a même des moments marrants de cabotinages en tous genres de nos deux « poor lonesome cowgirls » qui ne sont pourtant pas particulièrement bien servies avec des rôles usés jusqu’à la corde et des dialogues crétins, et pourtant, elles semblent s’amuser ...

C’est le premier film de Joachim Roenning et Espen Sandberg, deux réalisateurs norvégiens qui ont plutôt misé sur deux magnifiques « bombas latinas » que sur un scénario. Tout y est d’ailleurs utilisé pour mettre en valeur les arguments des demoiselles : scène dans l’eau (avec une chemise blanche bien entendue), décolletés plongeant , crêpage de chignons et scènes de baisers langoureux...

En bref, le film manque de souffle en général et n’est porté que par la plastiques et le jeux de ses actrices. Sans grand intérêt !