Babel

Ce film mélange une infinité de petits éléments, de sentiments, de situations dans lesquelles chacun peut se reconnaître ou contre lesquelles il se sent révolté. La nature humaine à nu, dans tout ce qu’elle a de plus négatif et de plus positif en même temps vu les scènes abominables qui mettent en avant le mal et le bien qu’il y a en chacun de nous, sans pour autant arriver à un « happy end ». Trois histoires en parallèle ; des gens qui peuvent paraître comme tout le monde et à qui il arrive ce qu’on ne voudrait pas qu’il nous arrive. Trois fils conducteurs qui n’en sont qu’un, où le spectateur devine leur lien, en imagine la répartie et qui sont finalement développées dans un schéma temporel décallé. Un mélange de langues aussi car chacun parle dans sa langue, version pleinement originale donc. En bref, un film très prenant, déconseillé aux âmes sensibles mais fortement conseillé à tous ceux qui sont prêts à voir les choses autrement et à se poser des questions sur la façon dont on tourne dans notre monde.