Happy feet

Happy Feet nous raconte l’histoire d’un jeune pingouin qui, honte supreme dans sa tribu, ne sait pas chanter mais possede un talent naturel pour les claquettes. Il va tenter de se faire accepter parmi les siens et de conquerir le coeur de sa bien aimee.

La realisation de Happy Feet ne souffre d’aucun defaut majeur, mais on peut regretter la monotonie des couleurs (il est vrai qu’il est difficile d’eviter le blanc et noir dans une histoire de banquise, mais tout de meme...), et un certain manque de charisme des personnages. A la maniere de Space Jam, certaines scenes integrent subtilement des prises de vues du cinema classique aux images de synthese, et le resultat est plutot reussi.

Le film reste tres plaisant a vivre, et l’histoire est pleine de rebondissements et d’humour. Signalons encore que la petite morale de l’histoire porte sur la protection de l’environnement, des regions polaires en particulier, theme tres en vogue actuellement.