Les infiltrés

Une taupe de la police s’est infiltrée dans la mafia irlandaise des quartiers de Boston. Cependant la police est bien loin de penser qu’elle est, elle-même , grangrénée par un individu du même type envoyé par un parrain de la mafia qu’elle traque et tente d’éliminer depuis longtemps déjà : Franck Costello.

Ce film d’action musclée, au casting intéressant, dans lequel Léonardo di Caprio, Mattt Damon et surtout Jack Nickolson s’épanouissent à merveille, est bâti sur un suspens qui vous tient en haleine, durant les nombreux rebondissements qui le jalonnent et ce, jusqu’à la dernière minute.

Cette histoire réalisée par Martin Scorsese (The aviator,...) est en soi peu innovante par rapport au genre bien connu des film de gangsters. Il n’est pas à mettre sous les yeux des plus jeunes, car les scènes de violence ainsi que les effusions de sang sont fortement présentes tout au long du film.

C’est l’ensemble, composé de péripéties, suspens, rebondissements et étonnement qui fait que l’on ne sort pas de la salle déçu, mais bien satisfait d’avoir vu une histoire, il faut le dire, assez bien construite.

JLK